Conseils d'entretien

Aglaonema

Luminosité :

Les aglaonemas sont des plantes panachées et colorées, elles auront donc besoin de plus de lumière pour réaliser leur photosynthèse. Elles supporteront un milieu plus ombragé mais leurs couleurs seront moins vives. En été, vous pouvez la sortir dans une partie ombragée de votre jardin ou de votre balcon pour qu'elle profite d'une bonne luminosité et qu'elle s'étoffe encore plus. Elles se plairont à des températures supérieures à 15°.

Substrat :

Les aglaonemas font parties de la famille des aracées, un substrat drainant et aéré composé de terreau universel, de perlite et d’écorces de coco lui ira donc très bien.

Arrosage :

Pour ce qui est de l’arrosage, les aglaonemas aimeront sécher entre les arrosages mais seulement en surface, ne les laissez pas sécher complètement entre deux arrosages car leurs feuilles pourront rapidement jaunir. Vous pouvez leur faire prendre des douches lorsque vous les arrosez ce qui permettra de bien nettoyer leurs feuilles et de les arroser en profondeur.

Conseils et astuces :

Si vous remarquez des fleurs sur votre aglaonema, il est préférable de les couper pour ne pas fatiguer votre plante. Faites attention car les aglaonemas peuvent être toxiques pour vos animaux s’ils ingèrent leurs feuilles.

Alocasia

Luminosité :

Les alocasias pour la plupart aiment les milieux lumineux sans soleil direct. Elles aimeront également une température d’au moins 20° pour s’épanouir pleinement.

Substrat :

Pour ce qui est de leur substrat, les alocasias ont des racines plutôt fines, notamment si elles sont jeunes, elles adoreront donc un substrat très drainant, vous pouvez alors mélanger de la perlite et des écorces de coco à votre terreau universel.

Arrosage :

En ce qui concerne leur arrosage, les alocasias n’aiment pas sécher complètement entre les arrosages, vérifiez donc votre terreau régulièrement. Les alocasias aiment un milieu humide, vous pouvez donc utiliser un humidificateur, vaporiser leurs feuilles ou vous pouvez également les doucher car cela permettra en plus de leur nettoyer les feuilles et de bien les arroser en profondeur.

Conseils et astuces :

Les alocasias sont des plantes à bulbe, ce qui veut dire qu’au moindre problème, que ce soit un problème de température, d’exposition, de rempotage, elle rentrera en dormance, c’est-à-dire qu’elle renvoie toute son énergie dans son bulbe, c’est souvent pour ça que leurs feuilles jaunissent et meurent. D’ailleurs, il est connu que lorsqu’une feuille d’alocasia nait, une autre meurt, c’est une idée reçue car si votre alocasia est en bonne santé, elle ne devrait pas faire ça. Les alocasias peuvent parfois fleurir en intérieur. Il est recommandé de couper ces fleurs car en plus de ne pas être très esthétiques, elles sont énergétiquement coûteuses pour la plante, ce qui pourrait épuiser ses réserves et réduire la croissance de nouvelles feuilles.

Aloe

Luminosité :

Placez votre Aloe dans un endroit lumineux, mais évitez une exposition directe au soleil pendant les heures les plus chaudes de la journée. Elle tolère également une lumière indirecte.

Substrat :

Côté substrat, utilisez un mélange de terreau pour cactus ou de terre bien drainante. Un ajout de sable ou de perlite peut améliorer le drainage si nécessaire. 

Arrosage :

Cette plante est résistante à la sécheresse. Arrosez-la modérément, en laissant le substrat sécher complètement entre deux arrosages. Assurez-vous que le pot dispose d'un drainage adéquat pour éviter l'engorgement.

Conseils et astuces :

L'Aloe préfère des températures comprises entre 18°C et 24°C, mais elle peut survivre à des températures plus fraîches pendant de courtes périodes, tant qu'elles ne descendent pas en dessous de 4°C. Si vous cultivez votre Aloe à l'extérieur dans une région au climat plus frais, pensez à la rentrer à l'intérieur pendant l'hiver.

Asparagus

Luminosité :

Les asparagus préféreront une exposition lumineuse sans soleil direct mais toléreront également une exposition à l’ombre. Ils aiment également la chaleur donc veillez à avoir une température qui ne descend pas en dessous de 15°.

Substrat :

Les asparagus demandent un substrat drainant ayant une bonne rétention d’humidité, un mélange de terreau universel, de perlite pour le drainage et d’écorces de coco pour l’humidité sera donc parfait pour votre plante.

Arrosage :

En été, il ne faudra pas laisser sécher son substrat mais il ne faudra pas non plus le détremper au risque de faire pourrir ses racines, n’hésitez donc pas à l’arroser tous les 5 à 8 jours. En hiver, vous pourrez laisser sécher le terreau entre les arrosages et l’arroser tous les 8 à 10 jours. Toute l’année, vous pouvez humidifier son feuillage en la vaporisant ou en lui faisant prendre une douche, ça permettra également de l’arroser en profondeur.

Conseils et astuces :

Il appréciera passer l’été à l’extérieur, que ce soit dans votre jardin ou sur votre balcon, à condition qu’il ne soit pas exposé aux rayons du soleil. Les asparagus adoreront être placer dans votre salle de bain qui est l’endroit idéal pour leur apporter l’humidité dont ils ont besoin, à condition qu’il y ait une fenêtre bien sûr.

Bégonia

Luminosité :

Les bégonias n’aiment absolument pas le soleil direct car leurs feuilles risquent de brûler. Certains préfèreront un milieu ombragé comme les bégonias rex et d’autres tolèreront plus de luminosité, notamment ceux à tiges bambusiformes comme le bégonia tamaya. 

Substrat :

Côté substrat, les bégonias aiment avoir un substrat drainant et léger, terreau universel et perlite avec un peu d’écorce de coco pour garder de l’humidité leur plaira bien!

Arrosage :

Pour l’arrosage des bégonias, il faut faire très attention, la plupart préfèreront un arrosage par bassinage car si vous les arrosez par le dessus, l’eau pourrait les faire pourrir très facilement. Arrosez les régulièrement au printemps et en été pour tenir le substrat légèrement humide et espacez un peu plus les arrosages quand le froid arrive. Ils aiment l’humidité mais attention à ne pas brumiser leur feuillage. À la place, on vous conseille de mettre des billes d’argile ou de la pouzzolane dans la soucoupe et de la remplir d’eau, l’eau en s’évaporant créera une humidité ambiante pour le bégonia. Certains bégonias ont besoin d’un taux d’humidité assez élevé et peuvent même se plaire sous serre ou dans un terrarium comme les bégonias rex.

Conseils et astuces :

À savoir également que les bégonias peuvent faire des jolies petites fleurs et pour favoriser leur floraison, vous n’avez plus qu’à faire tout ce dont on vous a énoncé au dessus. Au printemps et en été, quand les températures dépassent les 15° vous pouvez mettre vos bégonias à l’extérieur à l’ombre.

Calathea

Luminosité :

Les calathéas sont des plantes qui aiment plutôt les milieux ombragés car dans leur milieu naturel, elles poussent sous des grandes canopées à l’abris des rayons direct du soleil. Les calathéas ont pour la plupart le dessous des feuilles violet/mauve, lorsque les feuilles se relèvent et qu’elles présentent leur côté mauve à l’exposition que vous lui avez donné, ça veut dire qu’elle se protège d’un trop plein de soleil et qu’il faut la changer de place. Elles toléreront une température entre 20° et 30°.

Substrat :

Le substrat a besoin d’être humide et bien drainant car leurs racines sont fines et ont besoin de respirer, vous pouvez donc faire un mélange de terreau universel, sphaigne et perlite.

Arrosage :

En été, il faudra les arroser très régulièrement pour ne pas laisser sécher leur substrat. En hiver, au contraire, il faudra les laisser sécher et les arroser environ une fois par semaine. L’humidité est très importante pour les calathéa car si elle manque d’humidité, leurs feuilles vont vite devenir marron. Vous pouvez donc leur faire prendre des douches, les humidifier en utilisant un humidificateur ou un vaporisateur ou alors placer la plante sur un lit de pouzzolane/billes d’argile pour que l’eau puisse s’évaporer et créer une humidité ambiante.

Chamaedorea

Luminosité :

Le chamaedorea a besoin d’une bonne exposition lumineuse sans soleil direct au risque de brûler ses feuilles. Si vous avez une pièce sombre, veillez à placer votre plante au plus près de la fenêtre.

Substrat :

Le chamaedorea a besoin d'un substrat léger et drainant, idéalement composé de terreau universel, de perlite et de terreau cactées en petite quantité.

Arrosage :

Un arrosage toutes les semaines est suffisant, en laissant bien sécher le substrat entre les arrosages. N’hésitez pas à lui faire prendre une douche, ce qui lui permettra de lui donner l’humidité nécessaire à son feuillage et de l’arroser en profondeur. 

Dieffenbachia

Luminosité :

Bien qu’il peut s’adapter dans un espace peu lumineux, le dieffenbachia se plaira avec une exposition lumineuse sans soleil direct qui risque de lui brûler les feuilles. La quantité de lumière peut influencer la coloration des feuilles de votre plante. Si la plante reçoit suffisamment de lumière, les feuilles peuvent afficher des motifs plus contrastés et colorés. Au contraire, si la lumière est plus faible, les feuilles peuvent être plus vertes. Il est aussi préférable de conserver les dieffenbachias dans des températures qui ne descendent pas en dessous des 15°.

Substrat :

Le substrat approprié doit être drainant tout en retenant une certaine humidité, un mélange de terreau universel, de perlite et d’écorces de coco sera donc idéal pour votre plante.

Arrosage :

Le dieffenbachia aimera sécher entre les arrosages mais seulement en surface, ne les laissez pas sécher complètement entre deux arrosages au printemps et en été. En hiver, vous pourrez réduire l’arrosage et laisser sécher le substrat entre deux arrosages.

Dracaena

Luminosité :

Les dracaenas exigent une très bonne exposition lumineuse, ils peuvent même tolérer quelques heures de soleil direct dans la journée, notamment pour les variétés ayant des feuilles panachées ou colorées comme les dracaenas song of india ou hawaian sunshine. 

Substrat :

Ce sont des plantes qui ont besoin d’être bien drainées, elles ne demandent pas un mélange particulier, un mélange de terreau universel et de perlite suffira amplement. 

Arrosage :

Au printemps et en été, un arrosage toutes les semaines est idéal. En hiver, vous pouvez réduire les arrosages et arroser votre plante tous les 10 à 15 jours, veillez à quand même bien vérifier votre substrat car si votre dracaena est dans un emplacement très lumineux, il faudra un peu plus l’arroser.

Epipremnum "Pothos"

Luminosité :

Les pothos ou epipremnum ou scindapsus, comme beaucoup de plantes d’intérieur, tolèrent peu le soleil direct. Elles s’adapteront à un milieu ombragé, même si elles préfèreront toujours avoir une bonne exposition lumineuse, notamment pour les pothos ayant des variégations ou des panachures comme les marble queen ou les epipremnum variegata. Si votre plante a peu de lumière, elle pourra perdre ses panachures ou faire de longues tiges sans feuilles.

Substrat :

En ce qui concerne leur substrat, les pothos sont des plantes qui aiment avoir un substrat drainé et aéré. Un mélange de terreau universel de bonne qualité, d’écorces de coco pour une meilleure conservation de l’humidité et de perlite pour une meilleure aération du terreau sera un mélange dans lequel vos pothos s’épanouiront le mieux.

Arrosage :

Pour leur arrosage, les pothos supporteront mieux peu d’arrosage que trop. L’arrosage dépendra aussi de l’environnement dans lequel votre plante grandit, plus elle aura de soleil et de chaleur, plus elle demandera d’eau et d’humidité, n’hésitez donc pas à vérifier le terreau avant d’arroser et à vaporiser leurs feuilles ou leur faire prendre des douches.

Conseils et astuces :

Les pothos sont des plantes tropicales épiphytes, c’est-à-dire qu’elles poussent sur les arbres dans leur milieu naturel. N’hésitez donc pas à les accrocher sur un tuteur pour recréer leur environnement naturel. Vous pouvez les faire retomber mais plus votre pothos grimpera, plus il se plaira et fera des grandes feuilles.

Ficus

Luminosité :

Même si les ficus tolèrent un milieu ombragé, ils seront vraiment beaucoup plus heureux et vigoureux s’ils reçoivent beaucoup de lumière, même un peu de soleil direct. Notamment pour les ficus ayant des feuilles panachées comme les tineke et les belize que nous avons en boutique, plus ils auront de la lumière, plus ils auront un beau feuillage panaché. C’est une plante qui adore la chaleur, elle s’épanouira beaucoup mieux si la température est au minimum à 20°. Elle n’aime pas du tout les changements de température et elle vous le fera savoir en perdant ses feuilles.

Substrat :

Pour son substrat, ce sont des plantes qui ont besoin d’être bien drainées, elles ne demandent pas un mélange particulier, un mélange de terreau universel et de perlite suffira amplement. Leurs racines aiment être à l’étroit, donc quand vous les rempoterez, ne prenez pas un trop gros pot.

Arrosage :

Pour l’arrosage des ficus, en hiver, laissez les bien sécher complètement entre deux arrosages, ils vont plutôt privilégier la pousse de leurs racines que de leurs feuilles. En été, arrosez les plus souvent, laissez moins leur terreau sécher et n’hésitez pas à brumiser leurs jolies feuilles, les ficus aiment bien prendre des douches.

Conseils et astuces :

Attention à vos petits animaux de compagnie car c’est une plante qui est très toxique à cause de sa sève.

Homalomena

Luminosité :

Les Homalomenas préfèrent une exposition à la lumière indirecte brillante à moyenne. Ils peuvent tolérer un peu de soleil direct, mais évitez une exposition prolongée au soleil direct, car cela peut endommager leurs feuilles. Pour les variétés à feuillage panaché, une bonne quantité de lumière favorisera un feuillage plus coloré.

Substrat :

Utilisez un mélange de terreau universel bien drainant avec de la perlite pour favoriser un bon drainage. Les racines des Homalomenas aiment être un peu à l'étroit, donc ne choisissez pas un pot trop grand lors du rempotage.

Arrosage :

En hiver, laissez le substrat sécher complètement entre deux arrosages. Les Homalomenas préfèrent un sol légèrement sec pendant cette saison. En été, arrosez plus fréquemment, mais laissez le substrat sécher légèrement entre les arrosages. De plus, ils apprécient d'être brumisés, ce qui augmente l'humidité autour de leurs feuilles.

Hoya

Luminosité :

Les hoyas aiment avoir une très bonne exposition indirecte, ce sont des plantes qui font des fleurs donc il leur faudra beaucoup de lumière et longtemps, au moins 10 heures par jour pour qu’elles fleurissent. Elles aimeront également une température d’au moins 20° pour s’épanouir dans les meilleures conditions.

Substrat :

Les hoyas sont des plantes tropicales épiphytes, c’est-à-dire qu’elles poussent sur les arbres dans leur milieu naturel. Il leur faudra donc un mélange de perlite pour le drainage et l’aération, d’écorces de coco pour la rétention d’humidité mais également pour le drainage, et du terreau universel pour lui apporter plus de nutriments et pour maintenir le tout.

Arrosage :

Pour ce qui est de l’arrosage, les hoyas détestent les sur-arrosages, quand il fait chaud, notamment en été, vous pouvez garder leur substrat un peu humide en surface, n’attendez jamais que ce soit très sec entre les arrosages. À l’inverse, quand les températures seront plus froides, vous pourrez les laisser sécher. Elles ont un feuillage assez épais qui permet une bonne rétention d’eau et peuvent donc assez bien tenir un oubli, mais faites attention car ce ne sont pas des plantes grasses.

Maranta

Luminosité :

On dit que les marantas adorent les milieux ombragés, mais ce n’est pas tout à fait vrai. Elles supportent les milieux ombragés mais plus elles auront de la luminosité, plus les feuilles auront des contrastes de couleurs prononcés. Attention à ne pas les exposer au soleil direct qui risque de brûler leurs jolies feuilles.

Substrat :

Côté substrat, les marantas aiment un terreau aéré et bien drainé donc n’hésitez pas à rajouter des écorces de coco ou de la sphaigne, et de la perlite à votre terreau, tous disponibles d’ailleurs en vrac en boutique. 

Arrosage :

En ce qui concerne l’arrosage, tout dépend des conditions dans lesquelles votre plante grandira. Plus votre espace sera lumineux et les températures élevées, plus votre maranta demandera de l’humidité, vous pourrez garder le substrat humide sans qu’il soit détrempé. Si votre espace est frais et moins lumineux, votre maranta demandera moins d’eau et vous pourrez laisser sécher le terreau entre deux arrosages.

Conseils et astuces :

Les marantas font des petites fleurs mais elles peuvent épuiser la plante donc n’hésitez pas à lui apporter de l’engrais quand elle est en floraison ou alors coupez lui ses fleurs.

Monstera

Luminosité :

Les monsteras, comme beaucoup de plantes d’intérieur, tolèrent peu le soleil direct. Elles s’adapteront à un milieu ombragé, même si elles préfèreront toujours avoir une très bonne exposition lumineuse. Si votre plante a peu de lumière, si c’est une monstera deliciosa, elle fera de longues tiges avec des petites feuilles, si c’est une variété qui pousse en lianes comme la monstera adansonii, elle fera de longues tiges sans feuilles.

Substrat :

En ce qui concerne leur substrat, les monsteras sont des plantes qui aiment avoir un substrat drainé et aéré. Un mélange de terreau universel de bonne qualité, d’écorces de coco pour une meilleure conservation de l’humidité et de perlite pour une meilleure aération du terreau sera un mélange dans lequel vos monsteras s’épanouiront le mieux.

Arrosage :

Pour leur arrosage, les monsteras supporteront mieux peu d’arrosage que trop. L’arrosage dépendra aussi de l’environnement dans lequel votre plante grandit, plus elle aura de soleil et de chaleur, plus elle demandera d’eau et d’humidité, n’hésitez donc pas à vérifier le terreau avant d’arroser et à vaporiser leurs feuilles ou leur faire prendre des douches. Mais il leur faut un arrosage hebdomadaire en général.

Conseils et astuces :

Les monsteras sont des plantes tropicales épiphytes, c’est-à-dire qu’elles poussent sur les arbres dans leur milieu naturel. N’hésitez donc pas à les accrocher sur un tuteur pour recréer leur environnement naturel. Selon la variété de monsteras, vous pouvez la faire retomber mais plus votre monstera grimpera, plus elle se plaira et fera des grandes feuilles.

Monstera Deliciosa Variegata

Luminosité :

Les monsteras variegata auront besoin de beaucoup de lumière. Les feuilles ayant des variégations ont moins de chlorophylle que les feuilles vertes, ce qui signifie qu'elles sont moins efficaces dans la photosynthèse, par conséquent, la plante aura des besoins lumineux plus importants. Les monsteras variegata s’épanouiront le mieux entre 20° et 25°.

Substrat :

En ce qui concerne leur substrat, les monsteras variegata sont des plantes qui aiment avoir un substrat drainé et aéré. Un mélange de terreau universel de bonne qualité, d’écorces de coco pour une meilleure conservation de l’humidité et de perlite pour une meilleure aération du terreau sera un mélange dans lequel vos monsteras variegata s’épanouiront le mieux.

Arrosage :

Pour leur arrosage, les monsteras supporteront mieux peu d’arrosage que trop. L’arrosage dépendra aussi de l’environnement dans lequel votre plante grandit, plus elle aura de soleil et de chaleur, plus elle demandera d’eau et d’humidité, n’hésitez donc pas à vérifier le terreau avant d’arroser et à vaporiser leurs feuilles ou leur faire prendre des douches, notamment en été. En hiver, ce ne sera pas utile de les humidifier. Il leur faudra un arrosage hebdomadaire en général.

Conseils et astuces :

Les monsteras variegata sont des plantes tropicales épiphytes, c’est-à-dire qu’elles poussent sur les arbres dans leur milieu naturel. N’hésitez donc pas à les accrocher sur un tuteur pour recréer leur environnement naturel, que ce soit une monstera deliciosa variegata ou une monstera adansonii variegata. Faites attention aux excès d’humidité qui peuvent brunir les parties blanches.

Philodendron

Luminosité :

Les philodendrons, comme beaucoup de plantes d’intérieur, ne tolèrent pas le soleil direct. Elles s’adapteront à un milieu ombragé, même si elles préfèreront toujours avoir beaucoup de luminosité, notamment pour les philodendrons ayant des variégations comme les white princess ou les prince of orange qui ont des taches blanches ou des taches de couleurs contrastées. 

Substrat :

En ce qui concerne leur substrat, les philodendrons sont des plantes qui aiment avoir un substrat drainé et aéré. Un mélange de terreau universel de bonne qualité, d’écorces de coco pour une meilleure conservation de l’humidité et de perlite pour une meilleure aération du terreau sera un mélange dans lequel vos philodendrons s’épanouiront le mieux. Et tous ces substrats sont disponibles en vrac en boutique pour faire votre propre mélange.

Arrosage :

Pour leur arrosage, les philodendrons supporteront mieux peu d’arrosage que trop. L’arrosage dépendra aussi de l’environnement dans lequel votre plante grandit, plus elle aura de soleil et de chaleur, plus elle demandera d’eau et d’humidité, n’hésitez donc pas à vérifier le terreau avant d’arroser et à vaporiser leurs feuilles.

Conseils et astuces :

Les philodendrons peuvent être buissonnants ou grimpants. Vous pouvez faire retomber les espèces grimpantes mais plus votre philodendron grimpera, plus il se plaira et fera des grandes feuilles. N’hésitez donc pas à l’accrocher sur un tuteur pour reproduire son environnement naturel. C’est une espèce épiphyte, il pousse en hauteur en s’accrochant et en grimpant sur des troncs d’arbres.

Pilea Peperomioides

Luminosité :

La pilea aura besoin d’une exposition très lumineuse, elle pourra même tolérer quelques heures de soleil direct dans la journée. Tournez régulièrement la plante pour assurer une croissance uniforme et empêcher qu'une seule face ne reçoive toute la lumière. 

Substrat :

La pilea aura besoin d’un substrat très léger, drainant et qui ne retient pas l’humidité. Pour cela, vous pouvez faire un mélange de terreau universel, de terreau cactées et de perlite.

Arrosage :

Veillez à ce que la pilea ne soit pas sur-arrosée au risque de faire pourrir ses racines, attendez donc bien que le terreau soit sec entre les arrosages. Un arrosage tous les 10 jours sera suffisant ou un peu plus régulièrement si elle est fortement exposée à la lumière. Elle vous fera savoir de toute façon qu’elle a soif par un affaissement et un ramollissement de ses feuilles.

Conseils et astuces :

Les pileas peuvent être facilement multipliées en prélevant les rejets qui poussent à côté de la plante mère et les planter dans de nouveaux pots une fois qu'ils ont développé leurs propres racines. C’est une plante qui aime être à l’étroit due à son petit système racinaire, faites donc attention à ne pas la rempoter dans un trop gros pot pour ne pas que les racines se perdent au risque que la pilea pousse très lentement ou meure.

Platycerium

Luminosité :

Elle se plait partout, dans une pièce sombre ou bien éclairée. Il s'agit d'une plante qui vit à l'ombre des grands arbres dans son milieu naturel, elle supporte donc les zones ombragées. Cependant, il ne faut pas l'exposer aux rayons du soleil direct.

Substrat :

Le substrat idéal doit offrir un équilibre entre drainage, aération et rétention d'humidité. Vous pouvez donc mélanger du terreau universel, de la perlite et des écorces de coco.

Arrosage :

Bien qu'il s'agisse d'une fougère, elle peut survivre dans un intérieur sec. Mais pour qu'elle soit encore plus exubérante, il est conseillé de lui brumiser le feuillage régulièrement. L'idéal est de lui faire prendre une douche une fois par semaine en été et toutes les deux semaines en hiver. On observe que le platycerium a soif lorsque ses cornes s’affaissent.

Conseils et astuces :

Il ne faut jamais essuyer le duvet de son feuillage qui l'aide à supporter la sécheresse. Un bain ou des pulvérisations suffisent pour le dépoussiérer. Le platycerium pousse naturellement en s'accrochant à des arbres ou d'autres surfaces, vous pouvez donc lui fournir un support approprié, comme une planche de bois ou une écorce d’arbre robuste et épaisse.

Sanseveria

Luminosité :

Les sanseveria peuvent tolérer un milieu ombragé mais elles se plairont beaucoup plus avec une exposition très lumineuse voire direct. Elles supportent une très grande amplitude thermique allant de 5° à 30°.

Substrat :

Un mélange de terreau cactées et succulentes et de perlite pour avoir un substrat bien drainant sera idéal pour votre plante. Ça aidera également à éviter que les racines ne restent trop humides trop longtemps.

Arrosage :

En général, un arrosage toutes les 1 à 2 semaines en été conviendra selon la taille de votre plante, en laissant sécher complètement le substrat entre les arrosages. En hiver, vous pourrez espacer d’avantage les arrosages. Les sansevierias préfèrent être sous-arrosées que sur-arrosées car elles résistent très bien à la sécheresse. 

Conseils et astuces :

Les sanseverias peuvent être facilement multipliées en prélevant les rejets qui poussent à côté de la plante mère et les planter dans de nouveaux pots une fois qu'ils ont développé leurs propres racines. 

Schismatoglottis

Luminosité :

Les schismatoglottis préfèrent une exposition indirecte moyenne à faible car ils vivent dans les sous-bois dans leur milieu naturel. Évitez la lumière directe du soleil, car elle peut brûler ses feuilles.

Substrat :

Pour son substrat, ce sont des plantes qui ont besoin d’être bien drainées, elles ne demandent pas un mélange particulier, un mélange de terreau universel et de perlite suffira amplement.

Arrosage :

L’arrosage du schismatoglottis est classique, toutes les semaines environ lorsque le terreau est sec en surface. Il demande également un bon taux d’humidité, vous pouvez donc vaporiser ses feuilles ou lui faire prendre une douche lorsque vous l’arrosez.

Senecio

Luminosité :

Les senecios ont besoin de beaucoup de lumière pour se développer dans les meilleures conditions. Ils ont besoin d’un minimum de quatre heures de soleil par jour, si ce n’est pas possible, veillez à ce que la plante soit dans la partie la plus lumineuse de votre espace.

Substrat :

Les racines des senecio redoutent les excès d’humidité, un terreau cactées et succulente mélangé à de la perlite sera donc idéal pour avoir un substrat drainant et qui ne retient pas l’humidité.

Arrosage :

Cette plante stocke de l'eau dans ses petites perles, ce qui signifie qu'elle préfère un arrosage modéré et espacé. Laissez le sol sécher complètement entre les arrosages, puis arrosez abondamment. En général, arrosez toutes les deux à trois semaines, mais ajustez en fonction de la température et de l'humidité ambiantes.

Strelitzia

Luminosité :

Placez votre Strelitzia dans un endroit lumineux avec une lumière indirecte brillante à moyenne. Il peut tolérer quelques heures de soleil direct chaque jour, mais évitez une exposition prolongée au soleil direct, car cela peut endommager ses feuilles.

Substrat :

Un mélange équilibré de terreau, de perlite et de sable est généralement approprié pour le Strelitzia. Assurez-vous que le mélange est suffisamment aéré pour permettre à l'eau de s'écouler rapidement tout en retenant suffisamment d'humidité pour maintenir les racines de la plante bien hydratées.

Arrosage :

Arrosez votre Strelitzia régulièrement, en veillant à maintenir le sol légèrement humide, mais pas détrempé. Laissez le dessus du sol sécher légèrement entre les arrosages en été, et réduisez la fréquence d'arrosage en hiver. Il est important de ne pas laisser la plante dans de l'eau stagnante, car cela peut provoquer la pourriture des racines.

Syngonium

Luminosité :

Les syngoniums aimeront une exposition assez classique, pas de soleil direct mais un bonne luminosité. Pour les syngoniums à variégations, qu’elles soient blanches comme les mojito ou qu’elles soient roses comme les confetti ou les pink splash, il leur faudra plus de luminosité et pendant plus longtemps.

Substrat :

Terreau universel, écorce de coco et perlite sera le mélange parfait pour les syngoniums. Ils aiment avoir les racines humides mais aérées ayant un drainage important. Vous pouvez également les rempoter dans un mélange de sphaigne et d’écorces de coco, il faudra juste un peu plus les laisser sécher en surface entre les arrosages.

Arrosage :

Pour l’arrosage, lorsque les températures sont élevées, vous pouvez les garder humide, si les températures baissent en dessous des 21°, laissez les sécher entre les arrosages.